fren
Le 20e siècle est une période d'accélération du désenclavement de la commune, grâce aux nouvelles routes et moyens de transports.
Dès 1907, Coussay-les-Bois est desservie par la ligne de bus reliant Poitiers à Lésigny et dans les années 1920, elle est traversée par la ligne reliant Châtellerault à Montmorillon. Le confort commence aussi à s'imposer dans les habitations dans la première moitié du siècle.
La commune adhère au syndicat intercommunal d'électricité du département de la Vienne à partir de 1923. Cependant, les fermes les plus isolées ne sont reliées au réseau qu'après la Seconde Guerre mondiale.
En 1900, la seule école de filles était un établissement congréganiste tenu par les Filles de la Croix. Elle était située dans le bourg, dans l'actuelle rue de l’Ancienne école. Contrainte par le préfet de créer une école laïque pour filles, la commune achète une parcelle au sud du bourg pour y construire l'établissement scolaire. La nouvelle école est inaugurée en 1904 : la maison de l'institutrice est située devant la place alors que les salles de classes sont construites en fond de parcelle.
En 1912, le Ministère de l'Instruction publique approuve la décision du conseil municipal de construire une nouvelle école de garçons. Il décide de la bâtir à côté de l'école des filles et engage l'architecte Ferdinand Milord pour mener à bien le projet. Après une interruption de quelques années pendant la Première Guerre mondiale, la nouvelle école des garçons est finalement achevée en 1922.
Pour lutter contre le fléau de l’alcoolisme, l’État choisit de réglementer la production d'eau-de-vie. À partir de 1916, les petits producteurs ont pour obligation de distiller dans un atelier public. Une dizaine d'ateliers sont aussi ouverts sur tout le territoire communal entre 1916 et 1930.
Après la défaite française durant la Seconde Guerre mondiale, la totalité de la commune se situe en zone occupée. Pendant cette période, les habitants assistent à un évènement terrible. En juin 1944, le groupe de résistants "Le Chouan", basé à proximité de Civaux, décide de se déplacer vers le nord du département. Ce sont alors soixante hommes qui vont se positionner à la ferme en ruines des Fontenelles, au nord de la commune. Ils mènent plusieurs attaques en embuscade sur des véhicules allemands. Le 20 juin, ces derniers encerclent la commune et réussissent à capturer quatre résistants, alors que le reste du maquis s'est déplacé vers la commune de Douadic, dans l’Indre. Trois des prisonniers sont exécutés sur la place des écoles. En représailles, plusieurs soldats allemands prisonniers sont fusillés dans le village le 9 septembre 1944.

 

© Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel. Communauté d’agglomération de Grand Châtellerault. P. Maturi 2017.

barrecoordo


MAIRIE DE COUSSAY-LES-BOIS
7, rue de l'église
86270 COUSSAY-LES-BOIS

05 49 86 23 54

 

env

 

logo cc

 

pref

 

aquitaine

 

vienne

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes.
Ils ne sont utilisés pas à des fins publicitaires.

 

Contenus interactifs

Ce site peut utiliser des composants tiers, tels que Google NotAllowedScript63e04dffa75a0Maps, Calaméo, NotAllowedScript63e04dffa7a03ReCaptcha V2 ou NotAllowedScript63e04dffa7a03ReCaptcha V3, qui éventuellement déposent des cookies.

Si vous décider de bloquer ces composants, les contenus liés ne s’afficheront pas.

Réseaux sociaux/Vidéos

Ce site peut utiliser des composants de réseaux sociaux ou de vidéos qui exploitent des cookies.

Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Si vous décider de bloquer ces composants, les contenus liés ne s’afficheront pas.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla peut utiliser des cookies de gestion (par exemple : les sessions utilisateurs).